ACTUALITES

Eliminez les CHENILLES PROCESSIONNAIRES !

Nid de chenillesVous avez remarqué ces boules de fils au bout des branches de certains pins ?
Ce sont des nids de chenilles processionnaires, des bestioles pas spécialement sympathiques dont il faut se débarrasser !

Les services techniques communaux travaillent à leur éradication en mettant en place des écopièges qui piègent les chenilles lorsqu'elles descendent des arbres et les empêchent ainsi de s'enterrer pour se transformer en papillon.
Mais l'efficacité de ce travail est bien diminuée si chaque propriétaire n'agit pas aussi.

Si vous avez des nids de ce type sur vos arbres, agissez !

Une chenille urticante

Rappelons que ce parasite, outre le fait qu'il fait mourir les arbres à une échéance plus ou moins longue, est aussi dangereux pour les humains et les animaux.
Les poils urticants des chenilles processionnaires provoquent des accidents potentiellement graves chez les enfants et les animaux, depuis l’atteinte cutanée bénigne chez les humains non allergiques et aux nécroses gravissimes de la langue du chien. A ces actions toxiques de contact, s’ajoutent des manifestations allergiques chez les personnes sensibles.

Procession de chenillesLes chenilles processionnaires, connues pour leur mode de déplacement en file indienne, se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pins, provoquant une défoliation et un affaiblissement important des arbres. Les espèces attaquées sont le pin d'Alep, le pin maritime, le pin noir d'Autriche, le pin laricio et le pin sylvestre. Le cèdre peut également être infesté.

Lutter contre la processionnaire du pin

Les propriétaires concernés sont invités à lutter systématiquement contre la processionnaire du pin.
Attention : les cocons sont urticants ; les manipuler avec précaution (gants, lunettes, masque anti-poussière)

Destruction des nids

Avant la sortie des chenilles (mi-mars), couper les bouts de branche portant les nids à l'aide d'un échenilloir, puis brûler les nids.
La destruction des nids est la technique la moins coûteuse... quand le nid n'est pas hors d'atteinte.

EcopiègePiégeage des chenilles

Avant la sortie des chenilles (mi-mars), poser un écopiège autour du tronc (voir photo).
Lorsque les chenilles quittent leur nid d'hiver et descendent du pin pour aller s'enterrer, elles sont canalisées dans la collerette de l'écopiège, descendent dans le tuyau qui mène dans le sac rempli de terre. Là, elles croient qu'elles sont arrivées au sol et s'enfouissent pour se transformer en nymphe. Fin juin, il suffit de décrocher le sac et de le jeter.

Piégeage des papillons

De juin à septembre, installer à proximité de l'arbre un piège à phéromones dont l'odeur attire les mâles... qui ne peuvent plus féconder les femelles.

La mésange

Insensible à ses poils urticants, la mésange est un prédateur naturel de la chenille processionnaire. En période de nidification, un couple de mésanges consomme jusqu'à 500 insectes par jour.
Il est donc utile d'installer des nichoirs à mésanges prés des arbres susceptibles d'être touchés par les chenilles processionnaires.

Tout sur la chenille processionnaire

  • Ville de Saint Maurice de Beynost
    Avenue du Mas Rolland
    01700 St Maurice de Beynost
    Tel : 04 78 55 14 08
    Fax : 04 78 55 12 80

    HORAIRES
    lundi : 8h30-12h, 14h-18h30
    mardi, mercredi : 8h30-12h
    jeudi : 8h30-12h, 14h-18h30
    vendredi : 8h30-12h

     

    Le blason

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
En continuant votre visite sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.